Mona
EAN13
9782021434941
Éditeur
Seuil
Date de publication
Collection
Cadre vert
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Mona

Seuil

Cadre vert

Indisponible
Mona, autrice péruvienne installée en Californie, cultive l’art du second
degré et du sarcasme. Accro à l’alcool, à l’érotisme et aux anti-dépresseurs,
elle mène une vie d’excès. Lorsque son roman est sélectionné pour le prix
littéraire le plus prestigieux d’Europe, elle troque la spirale dans laquelle
elle se perd pour les rives d’un lac suédois. Aux confins du cercle polaire,
une poignée d’auteurs mondialement connus se toisent, se séduisent et se
défient. Mais les querelles d’idées et d’ego, les rares moments de grâce
poétique et les ébats sexuels ne suffiront ni à apaiser ses démons ni à panser
les mystérieuses plaies qui marquent son corps et son âme. Avec Mona, Pola
Oloixarac brosse le portrait hypnotique d’une femme insaisissable livrée à une
élite littéraire à la brutalité latente. Dans une langue aussi ironique et
tranchante que sa narratrice, elle défend une certaine idée du féminisme qui
touche aux blessures les plus profondes. Traduit de l’espagnol (Argentine) par
Isabelle Gugnon « Impitoyable et terriblement drôle. » The New York Times Book
Review « Terrifiant, brillant et dangereux. » The New Yorker « La prose de
Pola Oloixarac est le grand accomplissement de la littérature argentine. »
Ricardo Piglia Pola Oloixarac est née en 1977 à Buenos Aires. En 2010, Granta
l’a classée parmi les jeunes auteurs de langue espagnole les plus prometteurs.
Son premier roman, Les Théories Sauvages, a connu un immense succès en
Argentine et a été nominé pour le Best Translated Book Award aux États-Unis.
Elle a reçu en 2021 le Eccles Centre & Hay Festival Writer's Award. Elle
contribue régulièrement au New York Times et, après avoir vécu à San
Francisco, elle réside désormais à Barcelone. Après avoir passé quelque temps
en Amérique latine, Isabelle Gugnon se consacre à la traduction d’auteurs de
langue espagnole parmi lesquels Antonio Muñoz Molina, Juan Gabriel Vásquez,
Manuel Vilas, Rodrigo Fresán, Carmen Posadas et Tomás Eloy Martínez.
S'identifier pour envoyer des commentaires.