Le Sang de la victoire
EAN13
9782879295770
ISBN
978-2-87929-577-0
Éditeur
Éditions de L'Olivier
Date de publication
Collection
Littérature étrangère
Nombre de pages
304
Dimensions
22 x 14,5 x 2 cm
Poids
335 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
849
Fiches UNIMARC
S'identifier
Indisponible
Le 24 novembre 1940, un cargo quitte discrètement Odessa à destination d'Istanbul, avec à son bord l'écrivain et journaliste I.A. Serebine.
Après une traversée mouvementée, Serebine est recruté par un agent des services secrets britanniques. Sa mission : empêcher l'Allemagne nazie de s'approvisionner en pétrole en Roumanie. Cette opération clandestine le conduira à Bucarest, à Paris, à Beyrouth et finalement à Belgrade. Comme toujours chez Furst, l'intrigue se double d'une série de portraits, dont celui, inoubliable, de l'écrivain russe, qui rappelle à bien des égards Isaac Babel.
Après Le Royaume des ombres (Éditions de l'Olivier, 2007), Le Sang de la victoire est un grand roman moderne, sur la fin de l'illusion lyrique née avec la révolution d'Octobre.
" L'inventeur du roman d'espionnage enfin traduit en France ! "
Géraldine Denost, Le Figaro magazine
" Si John Le Carré fut le romancier de la guerre froide, Alan Furst est celui de l'effondrement de l'Europe. "
Philippe Trétiack, Elle
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Jean Esch.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Alan Furst