La distinction public-privé aux États-Unis et la tradition doctrinale du legal process
EAN13
9782370323712
ISBN
978-2-37032-371-2
Éditeur
IFJD
Date de publication
Collection
THESES
Nombre de pages
738
Dimensions
24 x 16 x 4 cm
Poids
1170 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La distinction public-privé aux États-Unis et la tradition doctrinale du legal process

Ifjd

Theses

Indisponible
La pensée juridique américaine contemporaine comprend très largement le droit au travers de sa relation à la société. Le droit est un outil d'ordonnancement des rapports sociaux (social ordering), destiné à réaliser les aspirations de la communauté politique. Ces travaux portent sur les origines de cette perspective et sur la contribution majeure de la tradition doctrinale du legal process. Ils éclairent, en premier lieu, l'apport de cette dernière à la construction, par couches successives, de la manière de penser en juriste aux États-Unis. Au-delà de l'apparente discontinuité de la pensée juridique américaine, nos conclusions suggèrent que le XXe siècle est traversé par un projet doctrinal commun, marqué par la synthèse du libéralisme politique et du renforcement de l'action de l'État. L'angle d'étude choisi pour rendre compte de ces évolutions est la distinction public-privé. Cette analyse s'intéresse ainsi à la succession de figures doctrinales de l'État, qui est comprise à l'aide de l'examen de la définition du droit et des rapports évolutifs entre le droit privé et le droit public. Nos conclusions éclairent ainsi, dans un second temps, le passage du gouvernement à la gouvernance et le dépassement des enjeux traditionnels de la distinction public-privé. Ces éléments expliquent pourquoi la pensée juridique actuelle, influencée entre autres par le legal process, tend à définir la frontière entre l'action publique et la sphère privée de manière pragmatique, pour répondre efficacement aux objectifs sociaux.
S'identifier pour envoyer des commentaires.