Super bien, merci
Format
Poche
EAN13
9782264083388
ISBN
978-2-264-08338-8
Éditeur
10-18
Date de publication
Collection
Littérature étrangère (1)
Nombre de pages
472
Dimensions
17,9 x 11 x 2,2 cm
Poids
250 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier
Indisponible
Maggie, jeune Torontoise, se retrouve divorcée avant ses 30 ans. Entre malbouffe, nouveaux hobbies et retour maladroit à la drague, elle se pose des questions de fonds : pourquoi se marie-t-on ? Et surtout, combien de burgers faut-il manger avant d'être heureux ?
608 jours
C'est la durée du mariage de Maggie, assistante de recherche à Toronto. À même pas trente ans, elle entame une procédure de divorce avec Jon : Jon, qu'elle a rencontré à l'université et qu'elle pensait sincèrement être " le bon ". À part ça, Maggie va bien. Super bien, même – selon ses dires. Fauchée et célibataire pour la première fois depuis sa majorité, Maggie embrasse son statut de jeune divorcée et débute une nouvelle vie : burgers à 4 heures du matin, achats compulsifs, hobbies divers et variés... et retour maladroit dans le monde du flirt. Face à un avenir incertain mais épaulée par ses amis de longue date, sa nouvelle amie divorcée et même sa cheffe, Maggie se pose toutes les questions : pourquoi se marie-t-on ? Un mariage peut-il échouer avant même d'avoir commencé ? Combien de burgers faut-il manger avant d'atteindre le bonheur ?
" Il semblerait que Bridget Jones se soit réincarnée en Maggie, une Canadienne de 28 ans tout juste célibataire ! " Sunday Independent
Traduit de l'anglais (Canada) par Valentine Leÿs
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Valentine Leÿs