Le Drame de la vie
Format
Poche
EAN13
9782070427758
ISBN
978-2-07-042775-8
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Poésie/Gallimard (380)
Nombre de pages
432
Dimensions
17,8 x 11 x 2,2 cm
Poids
335 g
Langue
français
Code dewey
842.914
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Drame de la vie

De

Préface de

Gallimard

Poésie/Gallimard

Indisponible
L'un des dramaturges les plus représentés en France, aujourd'hui, est sans doute celui qui bouleverse le plus radicalement les certitudes théâtrales, se jouant des règles comme du caractère des personnages ou de la conduite de l'intrigue. C'est que son projet est autre : pour lui, la scène où tout naît et s'accomplit appartient au langage lui-même. En cela son aventure s'apparente à celle de la poésie, puisque son écriture, où qu'elle se donne à entendre, affronte et régénère la matière verbale, multiplie les questionnements, piège les stéréotypes, pratique, non pas le dérèglement de tous les sens, mais la mise en déroute du sens commun, de l'habitude dont les mots, les phrases et les discours sont lestés.«Le drame de la vie», c'est celui d'Adam et de tous les hommes engendrés à sa suite qui se demandent : «D'où vient qu'on parle ?» Valère Novarina répond par une suite ininterrompue de vertiges, d'échos qui, de proche en proche, prolifèrent, se changeant en rumeur de vocables et de signes, livrent des énumérations sans fin, comme si la survie même du genre humain tenait à cette prolifération en perpétuelle expansion. L'apparente gravité du sujet, les énigmes et les abîmes soudain dévoilés se défient pourtant de toute grandiloquence. Pour être irrémédiable, le drame de la vie n'en est pas moins cocasse. Et le chaos, pour être lui aussi structuré comme un langage, peut être décidément joyeux.
Avec une note de l'éditeur contenant deux projets de préface de Jean Dubuffet
«Et voici l'audacieux Novarina entrant en scène dans le théâtre vide, et posant la question des questions sous la forme d'Adam : "D'où vient qu'on parle ? Que la Viande s'exprime ?"» Philippe Sollers.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Philippe Sollers