Objets risqués, Le pari des infrastructures intégratives.
Format
Broché
EAN13
9782889150663
ISBN
978-2-88915-066-3
Éditeur
Presses polytechniques et universitaires romandes
Date de publication
Collection
Savoir Suisse
Nombre de pages
203
Dimensions
25,5 x 20 x 1,7 cm
Poids
830 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Objets risqués

Le pari des infrastructures intégratives.

De

Presses polytechniques et universitaires romandes

Savoir Suisse

Indisponible
Si elles jouissent actuellement d'un regain d'intérêt, les infrastructures de mobilité doivent être repensées. Soumises à des logiques de mutualisation des potentiels, des investissements et des risques, elles tendent à se combiner avec d'autres types de programmes - habitat, travail, loisirs, équipements publics -, et apparaissent comme de puissants leviers de transformation urbaine et de rééquilibrage territorial. Dès lors, comment relever le pari de concevoir de nouveaux types d'"architectures infrastructurelles" complexes et contextualisées, capables d'intégrer d'autres fonctions que la mobilité, mais aussi un environnement climatique, social, urbain et paysager spécifique? La présente publication explore ce champ d'innovation à partir des travaux de recherche et des projets produits au cours des cinq dernières années, sous la direction de la Professeure Inès Lamunière, dans le cadre du Laboratoire d'Architecture et de Mobilité Urbaine (LAMU) de l'EPFL. A travers une série de contributions issues de différentes disciplines - architecture, génie civil, art, histoire -, la première partie du livre apporte autant de points de vue sur la problématique aux multiples facettes des infrastructures intégratives. Quant à la seconde partie de l'ouvrage, elle propose une sélection de projets qui mettent en oeuvre les méthodes et outils de conception développés au sein du LAMU, et témoignent tous, par leur diversité, de la capacité du projet d'architecture à réinvestir la culture de l'infrastructure. Dans la mesure où elles prennent le pari d'intégrer plutôt que de dissocier, d'entrer en relation avec le contexte plutôt que de s'en abstraire, d'innover plutôt que de reproduire des solutions standardisées, les démarches de conception défendues ici sont toujours productrices d'"objets risqués". C'est précisément en cela qu'elles ouvrent, à l'ère de la métropolisation, de nouvelles perspectives en matière de projet architectural et urbain.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Inès Lamunière