EAN13
9782753587809
ISBN
978-2-7535-8780-9
Éditeur
Presses universitaires de Rennes
Date de publication
Collection
SOURCES MEDIEVA
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

« Le Roman de Monsieur Sylvestre » (1378)

La Geste des Bretons en Italie, par Guillaume de La Penne, suivi de la Membrance du pape Clément VII

Presses universitaires de Rennes

Sources Medieva

À paraître
Révélé au XVIIIe siècle par les bénédictins de Saint-Maur, sous le titre Gestes des Bretons en Italie, le texte du manuscrit 549 de la Bibliothèque municipale d'Angers intéressa d'autant plus les historiens de la Bretagne qu'une erreur de la première édition leur fit chercher son auteur en Cornouaille. Pourtant le chevalier Guillaume de La Penne – et non La Pérenne, comme on le crut longtemps – était un authentique Angevin des confins du Maine.
Rien d'étonnant à une époque, celle de la Guerre de Cent ans, où les « Grandes Compagnies » – pour le meilleur comme pour le pire – passaient vite pour bretonnes, même si elles intégraient des soudoyers venus d'autres provinces.
À la fin des années 1370, Guillaume de La Penne et son chef le Briochin Sylvestre Budes, soldats de fortune en quête d'employeur avec d'autres Bretons – ou quasi bretons – nullement concernés par le retour de Jean IV dans son duché, s'enrôlèrent au service d'une autre reconquête : celle de ses terres italiennes par le pape d'Avignon Grégoire XI.
Une affaire vouée à l'échec et source d'une future catastrophe pour l'Église : le Grand Schisme. Mais c'est ce que choisit de narrer le chevalier de la Penne, dans un « roman », d'une plume brute de fonderie, mais en vers, à la gloire de son héros « Monsour Silvestre ». Histoire d'une chevauchée aux allures d'errance dont l'issue – en avait-elle ? – n'est pas contée, à moins qu'elle ait été perdue.
C'est que Guillaume de La Penne avait aussi un autre projet, peut-être plus téméraire : rien moins que défendre devant la sainte Trinité l'élection schismatique de l'antipape Clément VII. Il fit donc, encore en vers, une Membrance de la création du pape Clément, conservée dans le ms 549 d'Angers mais restée inédite jusqu'à la présente édition.
Le Roman et La Membrance de Guillaume de La Penne sont ici transcrits d'après le manuscrit seul existant, et pour la première fois présentés, traduits, annotés et illustrés.
S'identifier pour envoyer des commentaires.