Degottex
Format
Broché
EAN13
9782841054312
ISBN
978-2-84105-431-2
Éditeur
Éditions du Regard
Date de publication
Collection
ARTS PALST. (1)
Dimensions
32,1 x 25,4 x 4,2 cm
Poids
2568 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier
Cette monographie s'attache à rendre compte de la remarquable trajectoire décrite par l'œuvre de Jean Degottex (1918-1988) : à un radicalisme analytique et processuel qui la rendent proche de l'avant-garde picturale qui émerge à la fin des années 1960 et s'affirme au cours de la décennie suivante.
Cette monographie s'attache à rendre compte de la remarquable trajectoire décrite par l'œuvre de Jean Degottex (1918-1988) : au fil de près de quatre décennies, sa peinture est passée de l'abstraction lyrique, dont il fut l'une des figures majeures, à un radicalisme analytique et processuel qui la rendent proche de l'avant-garde picturale qui émerge à la fin des années 1960 et s'affirme au cours de la décennie suivante. En 1955, la peinture de Degottex devint l'objet d'un enjeu aux yeux d'André Breton qui entrevit en elle une possible issue abstraite de l'automatisme en peinture. Cette tentative d'affiliation de l'abstraction lyrique au surréalisme s'effectua en engageant l'œuvre de Degottex dans une relation avec l'Extrême-Orient et le bouddhisme zen qui lui aura paradoxalement permis de dépasser la conception expressive de l'abstraction lyrique au profit d'une peinture du signe et de l'écriture. Ainsi émancipée, dès le milieu des années 1960, de l'esthétique qui l'a vu naître, la peinture de Degottex va s'animer d'un tropisme d'abord centrifuge, aux accents spatialistes, puis centripète, autoréflexif ˗ elle s'adonne alors à l'expérimentation sensible de ses constituant élémentaires.De ce mouvement qui conduit de quelques-unes des plus hautes réalisations de la lyrique informelle jusqu'au matérialisme pictural des séries qui scandent les quinze dernières années de la production, de la transformation d'une peinture qui exprime en une peinture qui s'exprime, l'ouvrage de Michel Gauthier détaille les étapes, raconte les péripéties et tente de dégager la logique profonde.
Michel Gauthier, né en 1958, est l'un des plus grands spécialistes de l'art contemporain en France. Critique d'art, conservateur au service des collections du Musée national d'art moderne, directeur de la collection L'espace littéraire aux Presses du réel et conseiller éditorial pour la revue 20/27, il collabore régulièrement aux Cahiers du Musée national d'art moderne. Il y a notamment publié une série d'études et d'essais sur des artistes aussi divers que Brancusi, Morris Louis, Richard Serra, Didier Vermeiren ou Andreas Gursky. Il a également fait paraître des articles consacrés à la littérature, à propos d'auteurs comme Henry James, Francis Ponge ou Maurice Blanchot. Conservateur au Centre Pompidou, critique d'art, inspecteur de la création artistique au Ministère de la Culture.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...